NOUVELLE ANNÉE, NOUVELLE PEAU : VOTRE CONSULTATION OFFERTE
Réservez votrensultation et votre 1ère séance de laser à la suite !
⚡️ NOS STUDIOS SONT 100% DÉDIÉS AU DÉTATOUAGE LASER ⚡️
⚡️ NOS STUDIOS SONT 100% DÉDIÉS AU DÉTATOUAGE LASER ⚡️
Ray Journal
20
December
2022

Quelles sont les machines utilisées pour réaliser un détatouage au laser ?

Les machines de détatouage au laser, en particulier celles de dernière génération pour les lasers picoseconde, font preuve d’une grande efficacité. C’est le résultat de plusieurs décennies de recherches, qui rendent aujourd’hui le détatouage tout à fait accessible.

En 3 mots

Aujourd’hui, le traitement le plus efficace et le plus sûr pour effacer un tatouage est celui du laser, en particulier le laser picoseconde, de dernière génération.
Le laser picoseconde, qui remplace la dernière génération de lasers nanoseconde, présente le moins de risques d’effets secondaires, pour un temps de traitement plus court.
Le paramétrage du laser picoseconde permet de traiter tous les types de peau, ainsi que la quasi-totalité des couleurs d’encre utilisées par les tatoueurs.
C’est pourquoi chez Ray studios, nous n’utilisons que des lasers picoseconde PicoWay, les meilleurs du marché.

Le détatouage, qu’il soit fait au laser ou via toute autre méthode, n’en est pas devenu une pratique commune pour autant. Cela reste un acte médical qui comporte des risques importants s’il n’est pas réalisé par un médecin, à l’aide de la machine adéquate. Oubliez donc les machines à bas prix en vente sur des sites d’e-commerce peu scrupuleux. Elles sont absolument toutes aussi peu efficaces qu’elles sont dangereuses. Les vraies machines de détatouage au laser représentent souvent un investissement très important, que seuls peuvent se permettre certains centres dans un cadre professionnel strict.

Qu’est-ce qu’une machine de détatouage au laser ?

Une machine de détatouage au laser est un appareil médical développé par des entreprises spécialisées dans l’ingénierie médicale. Les appareils laser ont fait l’objet de plusieurs années de recherche et sont à la pointe de la technologie, en particulier les lasers picoseconde. Chez Ray studios par exemple, nous n’utilisons que des machines laser picoseconde PicoWay développées par l’entreprise Candela, car ce sont les plus efficaces et les plus sûres. Ce sont des machines qui représentent un investissement conséquent, et tous les centres médicaux n’en sont pas équipés. Il n’est pas toujours possible de faire un traitement de détatouage chez un dermatologue par exemple, qui n’est d’ailleurs pas forcément spécialiste en la matière.

C’est aussi la raison pour laquelle les discours vantant des machines abordables, allant jusqu’à prétendre que le détatouage pourrait être effectué chez soi, sont à prendre avec une extrême précaution. Le détatouage “pas cher”, coûtant quelques dizaines d’euros, relève donc plus du mythe que de la réalité. Le laser n’est pas anodin et peut provoquer des effets secondaires importants s’il n’est pas manipulé par un médecin spécialiste, appelé médecin lasériste, qui saura le paramétrer en fonction du tatouage à traiter et des antécédents du patient.

Comment fonctionne une machine de détatouage au laser ?

Le concept du laser repose sur des impulsions d’énergie sur la zone contenant le tatouage. Celles-ci traversent la couche supérieure de la peau pour aller toucher directement l’encre et la réduire en particules plus fines. Cela permet à l’organisme de les évacuer naturellement via le système lymphatique. Le laser picoseconde, de dernière génération, présente comme son nom l’indique un temps d’impact extrêmement court, de l’ordre de la picoseconde (qui correspond à un millième de milliardième de seconde). L’avantage de ce temps d’impact réduit est de ménager la zone traitée et d’avoir une incidence limitée sur la peau elle-même, ce qui diminue les effets secondaires et facilite la cicatrisation.

Les machines de détatouage laser sont également paramétrables, pour s’adapter à tout type de tatouage. Les lasers PicoWay utilisés chez Ray studios sont à ce sujet les plus aboutis et permettent de traiter quasiment toutes les couleurs de tatouage, grâce à un dispositif comprenant quatre longueurs d’ondes, chacune étant adaptée à un spectre de couleur particulier. Si les technologies actuelles ne permettent pas encore de traiter la couleur blanche, toutes les autres peuvent être estompées au laser, les couleurs les plus sombres étant celles qui s’effacent le mieux.

Ainsi les ondes de 1 064 nanomètres (ou nm) sont utilisées pour traiter les couleurs les plus foncées, au premier rang desquelles le noir, mais aussi le marron, le violet ou le bleu foncé. Les longueurs de 785 nm et 730 nm traitent respectivement le bleu ou le vert à tendance jaune et à tendance bleue. Les ondes de 532 nm, enfin, sont plus indiquées pour les couleurs chaudes, comme le rouge, le rose ou le orange. 

Bien paramétrer la machine laser permet également de traiter tous les types de peau, appelés phototypes. Ceux-ci vont du niveau I pour une peau très claire au niveau VI, pour une peau très foncée. Jusqu’à il y a encore quelques années, faire un traitement de détatouage sur les phototypes les plus élevés était difficile, voire souvent inenvisageable. Aujourd’hui, traiter un tatouage sur une peau métissée ou noire est devenu tout à fait possible, même si quelques différences persistent, dans le temps de traitement par exemple.

Utiliser la bonne machine laser est primordial, mais ça ne fait pas tout

Comme nous l’avons dit, utiliser une machine laser récente présente de nombreux avantages : efficacité plus large, effets secondaires limités, cicatrisation plus rapide, temps de traitement réduit… Néanmoins, d’autres facteurs entrent en compte dans un traitement réussi. Faire appel à un médecin lasériste compétent et expérimenté, connaisseur de la machine qu’il utilise autant dans son paramétrage que dans les effets qu’elle produit, est tout aussi important. 

Chez Ray studios tout traitement commence par un premier rendez-vous d’informations réalisé avec l’un de nos médecins. Dans ce cadre, il met en place avec vous un traitement adapté, évalue le nombre de séances nécessaires et vous donne une estimation du prix. En l’absence de contre-indication et avec votre accord, il peut vous proposer d’enchaîner directement sur la première séance de traitement, ou de reprendre un rendez-vous plus tard. Dans tous les cas, il vous donnera la marche à suivre avant, pendant et après la séance et répondra à toutes vos questions. Il vous faudra notamment appliquer une crème anesthésiante une heure avant toute séance pour limiter la douleur potentielle due au laser. Il vous prescrira également une crème hydratante à appliquer dans les jours qui suivent la séance, pour faciliter au mieux la cicatrisation.

Pour toute information supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter au 01 82 88 44 04 (FR) - 02 588 28 08 (BE) ou à réserver une consultation en cliquant ici.