NOUVELLE ANNÉE, NOUVELLE PEAU : VOTRE CONSULTATION OFFERTE
Réservez votrensultation et votre 1ère séance de laser à la suite !
⚡️ NOS STUDIOS SONT 100% DÉDIÉS AU DÉTATOUAGE LASER ⚡️
⚡️ NOS STUDIOS SONT 100% DÉDIÉS AU DÉTATOUAGE LASER ⚡️
Ray Journal
27
December
2022

Quel laser de détatouage choisir entre le Picosure et le PicoWay ?

Le laser est aujourd’hui la méthode la plus sûre et la plus efficace pour réaliser un détatouage. Plusieurs machines lasers sont disponibles sur le marché, avec des paramétrages et des résultats différents. Parmi elles, nous avons choisi le laser PicoWay de Candela.

En 3 mots

Après avoir testé plusieurs machines, c’est le laser picoseconde PicoWay de Candela que nous avons choisi chez Ray studios.
Le laser PicoWay est celui qui présente la plus grande efficacité sur le plus grand nombre de tatouages en fonction de leur couleur.
Le laser PicoWay est aussi le moins douloureux lors des séances et qui génère le moins d’effets secondaires.
Enfin, nous avons fait le constat que le nombre de séances nécessaires au détatouage était aussi moins élevé pour le PicoWay que pour d’autres lasers comme le PicoSure.

Chez Ray studios, nous ne proposons que des séances de détatouage au laser et nous n’utilisons que des lasers picoseconde PicoWay de la société Candela. Nous avons pris cette décision après avoir comparé et testé plusieurs machines mises au point par des entreprises différentes. Prendre le temps de réaliser cette phase de tests, assurée par nos médecins et qui a duré plusieurs mois, s’est avéré être un choix pertinent. Cela nous permet aujourd’hui de proposer un traitement efficace et sûr, avec des machines maîtrisées par toute notre équipe médicale.

Qu’est-ce que le laser picoseconde ?

Les lasers picoseconde sont des lasers qui produisent des impulsions d’énergie durant une picoseconde (unité de temps équivalent à un millième de milliardième de seconde). Le laser traverse les couches supérieures de la peau pour atteindre directement la partie contenant l’encre du tatouage. Celle-ci est alors réduite en de très fines particules d’encre, qui sont ensuite éliminées naturellement par le corps, via le système lymphatique.

Ce sont donc des lasers qui produisent des impulsions extrêmement courtes. Ils remplacent les lasers nanoseconde (un milliardième de seconde), souvent appelés lasers Q-Switch, de la génération précédente. En plus de leur performance accrue, le temps d’impact mille fois plus court permet de ménager la peau, limitant ainsi la douleur et les effets secondaires, tout en facilitant la cicatrisation. C’est la raison pour laquelle l’espace entre deux séances de détatouage est réduit à environ huit semaines avec ce type de laser.

Le laser picoseconde peut être réglé sur différentes longueurs d’ondes, mesurées en nanomètres (un milliardième de mètre). D'autres éléments peuvent également être paramétrés, comme la fluence et la taille du spot, pour prendre en compte les spécificités de traitement, comme la profondeur du tatouage dans la peau, la couleur des pigments utilisés ou le phototype du patient (sa couleur de peau). Le traitement en devient moins invasif et surtout plus efficace.

Tous ces éléments font aujourd’hui du laser picoseconde le plus efficace et le plus sûr du marché. Pourtant, il existe des différences selon les marques au sein de cette dernière génération de lasers et toutes ne se valent pas. C’est pourquoi chez Ray studios nous avons voulu tester plusieurs lasers, pour ne retenir que le meilleur : le laser PicoWay de Candela.

Pourquoi avoir choisi le laser PicoWay plutôt que le PicoSure ?

Deux lasers avaient particulièrement retenu notre attention : le PicoWay de Candela donc, mais aussi le PicoSure, développé par l’entreprise Cynosure deux ans plus tôt. Nous avons finalement choisi le premier, principalement du fait que le PicoWay est un laser à impulsions photo-acoustiques, là où le Picosure utilise des impulsions thermiques. Cela lui confère plusieurs avantages :

  • Le traitement des couleurs est plus efficace avec le PicoWay, même si certaines couleurs claires sont particulièrement difficiles à enlever, voire pas du tout comme le blanc. Le PicoWay a montré les meilleurs résultats sur l’ensemble du spectre, comparativement aux autres lasers, y compris sur le bleu ou le vert. Cela grâce au fait qu’il est paramétrable avec quatre longueurs d’ondes différentes, là où le PicoSure n’en propose que trois.
  • Le nombre de séances nécessaires pour enlever les tatouages est également réduit avec le PicoWay. Sachant que chaque séance doit être espacée d’environ huit semaines, cela peut représenter plusieurs mois d’économie sur le temps total du traitement.
  • Le plus grand nombre de longueurs d’ondes disponibles et la durée plus courte des impulsions permettent aussi de ménager la peau, ce qui réduit la douleur durant la séance. Les effets secondaires visibles après le traitement, comme les rougeurs, sont moins prononcés avec le PicoWay et la cicatrisation est plus rapide.

En résumé, il nous est apparu évident que le PicoWay était supérieur, car il était plus efficace et moins invasif que le PicoSure, pour un temps de traitement réduit.

Le choix du laser est important, mais ça ne fait pas tout !

Choisir le bon laser est une condition nécessaire pour réussir son détatouage, mais ce n’est pas suffisant ! Le bon déroulement du traitement avant, pendant et après la séance est tout aussi important. C’est la raison pour laquelle chez Ray studios, nous attachons autant d’importance à la préparation et à l’aftercare qu’à la séance elle-même.

Avant toute première séance, se déroule un premier rendez-vous d’information avec l’un de nos médecins spécialistes. Il vous y explique en détails le déroulement du traitement, sa durée et son coût, vous donne les indications à respecter et répond à toutes vos questions. Nos médecins prescrivent par exemple une crème anesthésiante à appliquer une heure avant la séance de détatouage. Celle-ci permet de limiter la douleur ou les sensations de picotements dûes à l’application du laser sur la peau du patient. 

Utiliser les meilleures machines laser est un gage de réussite, mais le diagnostic et l’expérience d’un bon médecin jouent tout autant dans le bon déroulement d’un traitement de détatouage. Il est donc important de suivre ses recommandations. Après la séance, le médecin vous fournit aussi un protocole à respecter, pour permettre à votre peau de cicatriser dans les meilleures conditions avant la séance suivante (toutes les séances sont espacées d’au moins huit semaines).

Pour toute information supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter au 01 82 88 44 04 (FR) - 02 588 28 08 (BE) ou à réserver une consultation en cliquant ici.